lundi 19 octobre 2009

Douleurs cervicales et acouphenes

3 mois plus tard...

Je n'ai pas avancé d'un iota dans mon traitement... Et pour cause: j'ai dû arrêter, un peu en urgence.

La 1er gouttière de correction était assez difficile à supporter.
Normalement, après la 1ère nuit, les dents s'ajustent déjà un peu (c'était le cas avec la 1ère série de gouttières en tous cas) et la gouttière devient plus facile à supporter.

Ici, ça ne s'est pas du tout passé comme ça: la tension procurée est restée intense, si bien qu'après quinze jours, les dents avaient un peu bougé, certe (ça se voit assez bien dans le miroir) mais la tension était toujours aussi intense.
Pire, j'étais sujet a des douleurs cervicales assez violentes, accompagnées d'acouphènes incessants...
Je suis fragile du dos et j'ai attribué ces douleurs cervicales à cela.
Pas que j'étais pas inquiet mais le toubib m'avait dit que ça allait passer.
C'est celàààà, oui...

J'ai donc entamé la 2ème quinzaine, 2 ème gouttière.
Tensions encore plus fortes, impossible de dormir la nuit sans prendre un myolastan.

Me suis retrouvé avec la nuque complètement bloquée: comme 2 pointes de couteau (une de chaque côté) et des acouphènes de plus en plus insupportables.

Il m'aura fallu en arriver là pour me décider à enlever cette satanée gouttière et voir si la douleur diminuait.

Et de fait, en une demi journée, les douleurs avait sensiblement diminué, mais ça restait l'enfer sur sur terre.
J'ai laissé passer plusieurs jours, les douleurs continuaient à diminuer et j'ai recommencé à pouvoir bouger la tête, à mon grand soulagement.

Quand je me suis ressenti d'attaque, j'ai recommencé à porter la 1ère gouttière de la correction, et là, rebelote: dans l'heure, les douleurs et les acouphènes recommencent...

J'ai donc arrêté le traitement pour de bon pendant plusieurs semaines.
Les dents du haut sont un peu reparties dans le mauvais sens mais sommes toute, pas tant que ça, et au moins, les douleurs à la nuque ainsi que les acouphènes ont presque complètement disparu et je dors la nuit.

Mais je n'ai pas dit mon dernier mot:
Je suis retourné chez l'orthodontiste et il m'a enlevé les attachemenst sur les dents du fond, probablement les responsables de ces tensions incessantes car elles ne bougent pas d'un pouce.

Il m'a aussi montré comment découper la gouttière pour les dents du fond pour que ça ne tire plus de ce côté là mais que les dents de devant (surtout les deux incisives) puissent revenir se ré-aligner comme il faut.

Je suis un peu resté avec cette gouttière comme ça, aujourd'hui et c'est vrai, ça ne tire plus que devant et c'est supportable.

Je recommence donc ce soir au point 1 de la correction...

Pendant cette crise de douleurs, j'ai un peu cherché d'où pouvaient provenir ces douleurs et je suis allé voir un spécialiste de la malocclusion dentaire...rappelez-moi d'écrire un article sur cette consultation...mémorable.