jeudi 4 septembre 2008

13 gouttières presqu' invisibles: un traitement de six mois

A 1 m de distance, on ne voit rien...
Ca y est, elle sont là: aujourd'hui je suis allé chercher mes gouttières.
13 gouttières pour la mâchoire du haut, 14 gouttières pour la mâchoire du bas.
En comptant qu'il faut les changer toutes les 2 semaines, ça ne me fait un traitement que de 28 semaines, soit 6 mois!
Après avoir économisé 1000 € sur le budget estimé du traitement, voilà que j'économise 6 mois de traitement puisque j'avais prévu de devoir rester un an avec ces trucs en bouche: ce n'est pas négligeable.
L'orthodontiste m'a conseillé de décider d'un jour de départ du traitement (j'ai choisi le vendredi) et de passer au jeu de gouttières suivant tous les "2" vendredi, le soir après m'être brossé les dents, avant d'aller me coucher.
De cette façon,le lendemain, les dents auront eu déjà quelques heures de temps pour s'habituer à la pression exercée par les nouvelles gouttières et ce serait déjà un peu moins contraignant pour moi à partir du lendemain.
Je commencerai donc le rituel ce soir...

L'orthodontiste a réalisé des petits plots (des espèces d'"accroches" en résine), sur la face extérieure de 4 dents arrières de la mâchoire supérieure. Ces plots créeront un peu de volume sur ces dents, ce qui permettra aux gouttières de bien venir se clipser sur le contour des dents et de bien s'y maintenir afin d'exercer la pression nécessaire au bon redressement des dents. Un petit peu de pâte, un petit coup de lampe bleue et c'est fait: la résine colle aux dents.
C'est un peu désagréable, j'ai cette impression d'avoir en permanence des chips collées aux dents mais bon, il faut ce qu'il faut.
Ensuite, il m'a placé des gouttières de test et m'a tendu un miroir. Et c'est vrai qu'à 1 m de distance, on ne voit pratiquement rien. Il y a un peu de condensation qui se forme sur le plastique transparent du fait de la différence de température mais ça part.

Ca tire bien!
Par contre, la pression exercée sur les dents est bien là et ça c'est assez contraignant. Selon l'orthodontiste, je vais m'y habituer ou plutôt les dents vont vite commencer à bouger (c'est ça le but en fait).
Je n'ai gardé les gouttières que quelques minutes et je ne peux pas encore savoir s'il dit vrai mais pour l'instant je reste sur cette impression plutôt désagréable.
Pour retirer les gouttières, la manoeuvre semble plutôt délicate. Il faut y aller doucement, déclipser la gouttière presque "dent par dent". On verra à l'usage, un accessoire risque d'être utile pour éviter que cette manoeuvre ne soit trop fastidieuse.

Le compte à rebours a commencé. Ce soir, à 23 heures, je mets les premières gouttières...

J'ai pris les gouttières en photo sur un fond pas trop clair puisque sur un fond blanc, comme elles sont transparentes, on ne les voit pas très bien.
Ici, à gauche, la gouttière pour la rangée de dents supérieure.
A gauche, la rangée de dents inférieure. Elle est plus petite puisqu'il me manque une molaire de chaque côté. Je ferai mettre des implants quand le traitement Invisalign sera terminé.



Et la petite boite pour ranger les gouttières quand on est de sortie ou quand on part en voyage.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire