vendredi 19 septembre 2008

Premiers aligners - premier bilan

Exit les gouttières
Les américains disent aligners (prononcez alaïners) c'est mieux que gouttières.
Et dans aligners, il y a aligner, ça veut dire ce que ça veut dire.

Bien. Je m'apprête donc à changer de set d'aligners et de passer au set n°2 (2ème série).
Que dire de cette première quinzaine avec les aligners Invisalign ?

Le plus contraignant, c'est le nettoyage des aligners. Infernal. Toujours une tache ici ou un restant de nourriture là. Et pourtant dieu sait si je fais attention. Je me brosse les dents après chaque repas mais rien n'y fait. Pas moyen de nettoyer ces aligners et de les ravoir comme au 1er jour.
Ils pourraient faire un effort chez Invisalign et livrer leurs pastilles nettoyantes avec leurs aligners mais non: il faut encore les commander à part, une cinquantaine de dollars je crois.
Invisalign cleaning tablets ça s'appelle.
Pfff, non, pas d'accord. J'ai assez marché dans leur concept de marketing comme ça, je vais pas en plus aller dépenser 50$ pour des pastilles pour nettoyer des aligners qui me coûtent 3000€. Faut pas déconner hein. Ce n'est jamais que du plastique.
Ce n'est pas une question de prix, c'est pour le principe.
Malgré tout, c'était le truc le plus contraignant durant ces 15 premiers jours, et il fallait le régler.

Au début je n'hésitais pas à boire une tasse de café en gardant mes aligners mais ça ne va pas: les boissons colorées, ça laisse des traces et avoir des gouttières invisibles remplies de café, ça n'a pas de sens. Donc, fini le café avec les aligners.
Ca ne suffit pas à garder les aligners propres bien-sûr. Et des aligners par propre, ce n'est pas gai à porter, sans compter que je suis terrorisé à l'idée que ça pourrait me donner une mauvaise haleine.

J'ai commencé par laisser tremper les aligners dans de l'eau tiède quand je ne les portais pas (durant les repas). Mieux que rien mais pas fort efficace.
J'ai rajouté un produit nettoyant biologique, sans agent aggressif pour le plastique.
Là au moins j'avais l'impression de remettre des trucs propres en bouche mais bon, pas vraiment encore ça.
Et puis en fouinant un peu dans le rayon hygiène du supermarché, j'ai acheté des pastilles pour nettoyer les appareils dentaires. C'est une pastille qu'on laisse se dissoudre dans de l'eau chaude et on y laisse tremper les aligners.
Ca c'est pas mal. Ca n'enlève pas tout mais ça nettoie, ça se voit, ça se sent.

Avant de remettre mes aligners en bouche, je les passe à la brosse à dents (j'ai une belle collection de brosses à dent, dont une brosse à dents sonique, qui enlève les tâches rebelles sur les aligners et voilà. Je peux les remettre.

Inutile de dire que je ne fais pas tout ce cinéma juste pour un morceau de chocolat et que voilà, après 15 jours, j'ai perdu un petit kilo, puisque j'ai arrêté de grignoter entre les repas.

Et au bureau ?
J'ai fais le pari de ne rien dire à personne et d'attendre pour voir si quelqun allait s'apercevoir de quelquechose.
Jusqu'ici rien à signaler.

Il faut cependant rester vigilant et être sûr qu'il n'y a pas un morceau d'épinard qui se promène entre les dents et les aligners.
A priori si on a pas mangé d'épinards, il y a peu de chance que ça arrive mais...on ne sait jamais...
Si ce n'est pas de l'épinard, ça peut être autre chose.

Par contre j'ai un peu de mal à jouer franc jeu quand je suis trop près d'un ou une de mes collègues. Et j'ai tendance à mettre ma main ou un papier ou ce qui me tombe sous la main devant ma bouche quand je lui parle de trop près.
En fait j'évite un peu les têtes à têtes et les conversations rapprochées. Je suis un peu fuyant. Je n'aimes pas trop ça. Je ne sais pas s'il l'ont remarqué.
Je rattrape un peu le coup sur le temps de midi, quand j'enlève les aligners pour manger et que je retrouve un comportement normal, mais bon...

Qu'est-ce que ce serait si j'avait des bagues et tout le métal d'un traitement d'orthodontie classique ?

mercredi 10 septembre 2008

Avant - Apres


La vie en bleu

Voici donc une 1ère vue de la maxillaire supérieure réalisée grâce aux empreintes prises par
l'orthodontiste et sur base desquelles il a commandé les gouttières auprès d'Invisalign.
Vue du dessous, comme si on se trouvait sur la langue et qu'on levait la tête.

On dirait vu comme ça, que la correction à effectuer n'est pas très importante, voire à la limite inutile, mais vue de façe, c'est quand même plus flagrant.
Les incisives partent vraiment bien de travers, vers l'intérieur de la bouche en fait, et cela donne un sourire jaune, un sourire pas "ouvert", un sourire pas franc.


Les gouttières vont peu à peu ramener les dents rebelles vers l'extérieur pour former un arrondi parfait de la maxillaire, comme sur cette image.
J'espère arriver au résultat prévu par le programme informatique de l'orthodontiste: voilà à quoi ça doit ressembler après 28 semaines de traitement.




Et voici une vue de la mandibule inférieure avant traitement
orthodontique.
C'est curieux comme mot, mandibule, ça me donne l'impression d'être un insecte.
Je pensais qu'on disait mâchoire ou maxillaire mais c'est l'orthodontiste qui a employé ce mot: faisons-lui confiance.

Ce mandibule compte moins de dents que la maxillaire supérieure:
en effet, il me manque un molaire de chaque côté (on posera des implants plus tard).
Il y a encore 2 molaires dans le fonds (aussi de chaque côté) mais ces dents-là, on n'y touche pas: on ne vas pas s'amuser à réaligner 2 dents qui ne se voient pas. Et qui d'ailleurs, ne sont même pas de travers.

Enfin, bref, on ne prends que la partie de dents qui nous intérresse.

Le traitement va consister à redresser et écarter les dents juste ce qu'il faut pour que cette dent rebelle (la 5ème dent en partant de la droite) rentre un peu vers l'arrière et revienne s'aligner avec les autres dents pour former ici aussi, un arrondi parfait.


C'est pas mal hein ?
Surtout cette dent du bas qui ressort, celle-là elle me rend malade, je peux plus la voir.
Si je ne m'étais pas décidé pour l'orthodontie, je pense que j'aurais fini par me la faire enlever et poser un implant.


Et voici une vue inclinée des 2 maxillaires qui donne une excellente idée du résultat à atteindre, surtout quand on connait ses dents et les défauts qu'on souahite corriger.


Sur la mandibule supérireure, on voit clairement les 2 incisives coupablse de ce sourire pas franc qui se sont redressées, tandis que sur la mandibule inférieure, la plupart des dents se sont redressées vers l'avant sauf une (la 5ème en partant de la droite) qui s'est remise un peu en arrière, bien alignée avec les autres dents.

En théorie tout ça a l'air bien, résultat du traitement impeccable.
Espérons qu'en pratique le résultat soit aussi éclatant...

lundi 8 septembre 2008

Port des gouttières: premières sensations

Jusqu'ici, tout va bien...

Voilà déjà trois jours que j'ai entamé mon traitement orthodontique et de deux choses l'une: soit les gouttières s'habituent à mes dents, soit ce sont mes dents qui s'habituent aux gouttières. Peut-etre même que les dents ont déjà un petit peu bougé ? Puisque je dois changer les gouttières tous les 14 jours, il est logique de penser que mes dents ont déjà fait 1/5ème de leur parcours ?
Probablement un peu trop optimiste...toujours est-il que tant mes dents que mon palais, tout dans ma bouche s'est parfaitement habitué à ces gouttières.
Bien-sûr je sens leur présence dans ma bouche, mais rien de vraiment contraignant. Le 1er jour un peu quand-même mais on s'habitue très vite.
Je parle tout à fait normalement.Je ris normalement. J'interagis avec les autres normalement.
J'avais prévu quelques jours d'isolement au moment de commencer le traitement, pour être sûr d'être seul si des fois j'avais l'air d'un martien ou d'un monstre avec ces trucs en bouche, et donc, je n'ai encore vu personne que je connais.
Je n'ai prévenu que mes soeurs et ma mère que j'entamais un traitement orthodontique et je suis vraiment curieux de voir si "les autres" s'apercevront de la présence de mes gouttières.


20 heures par jour
La seule grosse contrainte en fait, c'est d' enlever les gouttières 3 fois par jour.
Je les retire une heure le matin, pour manger et prendre ma dose de café quotidienne. Une demi-heure sur le temps de midi, pour déjeuner. Et une heure le soir, pour dîner.
Chaque repas est suivi d'un brossage des dents minutieux. J'observe également l'évolution de mon sourire dans le miroir mais bon, c'est un peu tôt encore, je n'en suis qu'au 3ème jour.

Retirer les gouttières n'est pas une manoeuvre simple. Le 1er jour c'était même tellement compliqué que j'ai bien cru que ma vie allait devenir très compliquée, rien qu'à cause de ça. Impossible de les enlever et quand j'y arrivais, ça prenais 10 minutes! Mince alors!
Erreur à ne pas commettre: se couper les ongles très courts quelques jours avant la remise des gouttières: les ongles longs, ça sert à ça aussi.
Après 3 jours, je commence à comprendre la manoeuvre et ça devient un peu moins contraignant.
Bon, c'est du plastique et c'est transparent et après quelques jours, c'est pas hyper propre comme truc. Je vais voir si je trouve dans le commerce un produit genre pour nettoyer les appareils. Ou les dentiers.
Pour y laisser tremper les gouttières pendant que je mange.
Heureusement qu'on ne les garde que 15 jours et qu'après on passe aux gouttières suivantes, qui elles, sont bien propres.


Au bout du compte, que du positif quoi...A condition que ça fonctionne et que mes dents se re-alignent comme prévu.


A propos de ça, l'orthodontiste m'a envoyé des images réalisées grâce aux empreintes qu'il a prises lors de la seconde consultation, et sur base desquelles il a travaillé pour faire fabriquer le jeu de gouttières chez Invisalign.
Ca m'arrange bien. J'avais pris des photos pour suivre l'évolution du traitement mais bon...des gros plans de mes dents...j'hésitais à mettre ça sur le blog.
On verra comment le réalignement évolue.
Et que le blanchiment sera fait.
Et que les implants seront mis!
Là, je mettrai pleins de photos des mes dents sur le blog. (Je rappelle à ceux qui ne l'auraient pas lu que je ne suis pas spécialement riche mais que je me suis offert une assurance Dentalia qui paiera une partie de tous ces frais dentaires).

Je mettrai ces images en ligne demain.

jeudi 4 septembre 2008

13 gouttières presqu' invisibles: un traitement de six mois

A 1 m de distance, on ne voit rien...
Ca y est, elle sont là: aujourd'hui je suis allé chercher mes gouttières.
13 gouttières pour la mâchoire du haut, 14 gouttières pour la mâchoire du bas.
En comptant qu'il faut les changer toutes les 2 semaines, ça ne me fait un traitement que de 28 semaines, soit 6 mois!
Après avoir économisé 1000 € sur le budget estimé du traitement, voilà que j'économise 6 mois de traitement puisque j'avais prévu de devoir rester un an avec ces trucs en bouche: ce n'est pas négligeable.
L'orthodontiste m'a conseillé de décider d'un jour de départ du traitement (j'ai choisi le vendredi) et de passer au jeu de gouttières suivant tous les "2" vendredi, le soir après m'être brossé les dents, avant d'aller me coucher.
De cette façon,le lendemain, les dents auront eu déjà quelques heures de temps pour s'habituer à la pression exercée par les nouvelles gouttières et ce serait déjà un peu moins contraignant pour moi à partir du lendemain.
Je commencerai donc le rituel ce soir...

L'orthodontiste a réalisé des petits plots (des espèces d'"accroches" en résine), sur la face extérieure de 4 dents arrières de la mâchoire supérieure. Ces plots créeront un peu de volume sur ces dents, ce qui permettra aux gouttières de bien venir se clipser sur le contour des dents et de bien s'y maintenir afin d'exercer la pression nécessaire au bon redressement des dents. Un petit peu de pâte, un petit coup de lampe bleue et c'est fait: la résine colle aux dents.
C'est un peu désagréable, j'ai cette impression d'avoir en permanence des chips collées aux dents mais bon, il faut ce qu'il faut.
Ensuite, il m'a placé des gouttières de test et m'a tendu un miroir. Et c'est vrai qu'à 1 m de distance, on ne voit pratiquement rien. Il y a un peu de condensation qui se forme sur le plastique transparent du fait de la différence de température mais ça part.

Ca tire bien!
Par contre, la pression exercée sur les dents est bien là et ça c'est assez contraignant. Selon l'orthodontiste, je vais m'y habituer ou plutôt les dents vont vite commencer à bouger (c'est ça le but en fait).
Je n'ai gardé les gouttières que quelques minutes et je ne peux pas encore savoir s'il dit vrai mais pour l'instant je reste sur cette impression plutôt désagréable.
Pour retirer les gouttières, la manoeuvre semble plutôt délicate. Il faut y aller doucement, déclipser la gouttière presque "dent par dent". On verra à l'usage, un accessoire risque d'être utile pour éviter que cette manoeuvre ne soit trop fastidieuse.

Le compte à rebours a commencé. Ce soir, à 23 heures, je mets les premières gouttières...

J'ai pris les gouttières en photo sur un fond pas trop clair puisque sur un fond blanc, comme elles sont transparentes, on ne les voit pas très bien.
Ici, à gauche, la gouttière pour la rangée de dents supérieure.
A gauche, la rangée de dents inférieure. Elle est plus petite puisqu'il me manque une molaire de chaque côté. Je ferai mettre des implants quand le traitement Invisalign sera terminé.



Et la petite boite pour ranger les gouttières quand on est de sortie ou quand on part en voyage.