vendredi 29 août 2008

Sourire or not sourire

Décider de se soumettre à un traitement orthodontique n'est pas une chose simple, à moins d'avoir les dents completement à l'envers ou au moins très mal alignées (ne pas avoir le choix quoi...)
Dans mon cas, la décision a mûri pendant de longs mois. 3 ans en fait.

J'ai commencé à faire attention à mes dents et je les trouvais moches. J'étais encore à l'époque un gros fumeur et je n'ai jamais lésiné sur un petit verre de rouge. Ajoutons à cela une totale négligence (je me brossais les dents tous les jours mais plus pour avoir bonne conscience que pour avoir des dents saines) et voilà qu'un matin, à 40 ans, je me rends compte du chantier. J'essaie de sourire au miroir et je me rends compte que mon sourire n'est pas franc, que mes dents sont jaunes et tâchées. Et pour finir le tableau, mes dents ne sont pas droites. Il y a même une dent devant qui, si elle continue comme ça, finira par me sortir de la bouche, même quand ma celle-ci est fermée.
Ca ne va pas, ça ne va pas du tout!
Je ne peux pas rester comme ça...

J'ai commencé à attaquer le problème avec les moyens du bords (produits et systèmes de blanchiment des dents, brosse à dents soniques, super-soniques, hypersoniques, à poils durs, à poils mous, celles qui vont mieux dans les coins, dentifrices ultrawhite, maxwhite, megawhite, enfin bon, qu'est-ce qu'ils arrivent à nous vendre, quand-même...
Bref, ça ne changeait rien, il fallait attaquer le problème de manière plus sérieuse: blanchiment des dents et orthodontie, je ne voyais plus que ça.
Pour le blanchiment c'était assez simple: visite chez le dentiste, des gouttières, un produits et hop, le tour serait joué.
Mais pour réaligner les dents, l'orthodontie...ces trucs métalliques en bouche...ressembler à un méchant dans James Bond dès qu'on sourit, et pendant un an un plus...
Et si le résultat n'était pas au rendez-vous ?

Et c'est avec ce dilemne que de longs mois on passé, sans que je n'arrive à me faire une raison à propos de ce sourire que je n'aimais pas du tout mais sans arriver à me décider à consulter un orthodontiste: hors de question de me mettre tout ce métal en bouche.

Et puis un jour, alors que j'avais abandonné ce projet (j'ai fait mes yeux à la place, au moins maintenant, je ne porte plus de lunettes), je tombe sur un site qui parle d'un traitement orthodontique sans ces satanées bagues métalliques: des gouttières invisibles qui, si on les porte pendant un an (en fonction de la dentition), redressent les dents en toute discretion.

La méthode Invisalign, ça s'appelle.
Trop beau pour etre vrai ?
C'est ce qu'on va voir....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire